Rechercher sur le Site

Grève du mercredi 29 janvier : tous en manifestation, le gouvernement est en situation de faiblesse !
Publié le 27 janvier 2020 | SNUDI-FO 72

Le gouvernement est en situation de faiblesse : la preuve par 4

1 : des centaines de milliers en manifestations ce 24 janvier, plus de 5000 manifestants dans les rues du Mans !

Le RETRAIT un point c’est tout ! Nouvelle journée de grève et de manifestation le :

- mercredi 29 janvier : 13h30 départ patte d’oie d’Allonnes (Yoplait)
- jeudi 30 janvier : 17h avec rassemblement devant la Préfecture et dépose des outils de travail puis retraite aux flambeaux

Vendredi 24 janvier, jour de présentation du projet de loi au conseil des ministres, les salariés ont démontré une nouvelle fois leur détermination pour le retrait du projet de loi. La grève continue et touche de nouveaux secteurs.
Des centaines de milliers en France, plus de 5000 au Mans, des grévistes dans de très nombreux secteurs.

2 : le Conseil d’Etat retoque le projet de loi : c’est inédit et met en évidence la crise jusqu’au plus hauts sommets de l’Etat !

Prenez connaissance du communiqué de la confédération FO (en PJ) suite au retoquage de la loi par le Conseil d’Etat.
Une remarque particulière sur les enseignants, le conseil d’Etat considère comme anticonstitutionnelle les dispositions « particulières » qui figure dans la loi sur la pseudo-revalorisation des enseignants. Cela conforte notre position sur l’enfumage BLANQUER.
Ajoutons à cela, qu’il ne s’est trouvé aucune organisation syndicale (CFDT compris) ni patronale pour voter POUR le projet de loi lors de sa présentation devant les conseils d’administration de la Sécurité Sociale.
Le Conseil supérieur de la Fonction Militaire conteste également la réforme. Du jamais vu !
Des pseudos engagements d’une hypothétique revalorisation future ? Même « ces dispositions sont contraires à la Constitution »

3 : 4 responsables syndicaux de FO, du SNES et de SUD sont menacés de « sanction professionnelle » du fait de leurs activités syndicales ! La démocratie gravement remise en cause !

Tout comprendre sur la contestation sur les E3C : http://www.fo-snfolc.fr/e3c-2/

Nous ne céderons pas aux intimidations d’un gouvernement dont la légitimité est désormais posée (plus de 60% des français se déclare contre la réforme)
Plusieurs responsables syndicaux dont notre camarade secrétaire du syndicat FO des lycées et collèges du Puy de Dôme ont reçu une lettre du Recteur qui les menace de sanctions professionnelles du fait de leur activité syndicale.

4 : les récents sondages (y compris BFM et le Figaro) continuent d’indiquer que l’opinion souhaite le retrait du projet, jusqu’à 7 français sur 10 !

Le Gouvernement est encore plus faible ce 24 janvier. Ce n’est pas le moment de lâcher, le gouvernement peut et doit reculer !

Montrons nous tous dans la rue le mercredi 29 janvier !

cale




Documents Liés
cp-fo-retraites_etude-dimpact-premiere-reaction
PDF - 165.2 ko
SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo