Rechercher sur le Site

Retraites : après le 49.3, rien n’est joué ! Tous en grève le 31 mars
Publié le 6 mars 2020 | SNUDI-FO 72

Après le passage en force du gouvernement Philippe avec le recours au 49.3, Force Ouvrière et la CGT ont quitté la conférence de financement.
Pour Force Ouvrière, cette conférence n’est qu’une impasse visant à associer les organisations syndicales à la mise en place de la réforme Macron-Philippe, et à cautionner le 49.3.
Yves Verrier , secrétaire général de Force Ouvrière s’est adressé au Ministre en charge des retraites afin de demander des éclaircissements sur le minimum de pension à 1000 € et pointer du doigt les incohérences gouvernementales.

Lundi soir au Mans, près de 400 personnes étaient rassemblées devant la préfecture avec leurs organisations pour montrer leur opposition à l’utilisation du 49.3 et leur détermination pour obtenir le retrait de la loi.

La question du retrait de la loi de retraite à points est toujours à l’ordre du jour !

Rappelons-nous que la loi du CPE , proposée par le gouvernement Villepin au printemps 2006, a été votée avant d’être retirée, suite à la forte mobilisation de la jeunesse et des organisations syndicales.

Rien n’est joué ! On ne lâche rien jusqu’au retrait !

la FNEC FP-FO n’a pas participé aux groupes de travail organisés par le ministre Blanquer pour discuter d’une pseudo-revalorisation financée par la baisse des pensions de tous les salariés, du public comme du privé : La revalorisation Blanquer, ce sont des centaines d’euros en moins par mois sur la pension !

L’université et la recherche s’arrêtent à compter du 5 mars
Dans l’enseignement supérieur et la recherche, les syndicats FO-CGT-SUD-FSU du supérieur avec UNEF, l’Alternative, ANCMSP, Facs et labos en lutte, appellent à la grève à compter du 5 mars pour le retrait de la réforme des retraites et l’abandon du projet LPPR (loi de programmation pluriannuelle de la recherche).

Le SNUDI-FO 72 invite les collègues à se réunir , à discuter dans leurs écoles et à s’inscrire dans la grève interprofessionnelle public-privé du 31 mars pour le retrait de la loi.

Tous en grève public-privé le 31 mars !

cale




Documents Liés
declaration bureau confederal FO
PDF - 182.3 ko
lettre au ministre pietraszewski
PDF - 182.8 ko
SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo